Proposition 1

3.1.1. Apprentissages au sein de la discipline : des activités langagières variées et une méthodologie repensée

Placer l’apprentissage au sein de la discipline comme point central du concept souligne l’importance d’une méthodologie d’enseignement renouvelée, axée sur une approche communicative et fonctionnelle, d’une description des connaissances et des compétences se référant au modèle du Cadre européen commun, d’habitudes d’apprentissage à développer par les élèves, enfin, de pratiques en évaluation soutenant la progression des apprentissages. Il est à relever que les démarches conduites ces dernières années dans le canton vont déjà dans ce sens.

Objectifs visés :

  • promouvoir une didactique des langues résolument tournée vers la communication : stratégies d’apprentissage variées, multiplicité et authenticité des activités de communication, travail plus autonome des élèves, réflexion sur la langue, approche interculturelle… ;
  • enseigner par objectifs, selon la description des niveaux de compétence du Cadre européen ;
  • développer les quatre compétences communicatives, à la fois réceptives (compréhension orale, compréhension écrite) et productives (expression orale et expression écrite), de manière équilibrée, et ce dès l’école primaire.
  • utiliser et transférer les apprentissages réalisés dans les situations de communication les plus réelles possibles, adaptées à l’âge, voire à l’environnement social et culturel de l’élève, tout en lui permettant aussi d’en découvrir d’autres que le sien propre.

Modalités de mise en oeuvre :

  • emploi accru de la langue cible durant les cours ;
  • recours aux didacticiels pour l’entraînement de différents aspects (vocabulaire, grammaire, lecture, écriture, prononciation, écoute…) et utilisation des sites Internet qui accompagnent les moyens d’enseignement ;
  • encouragement des élèves à des apprentissages parallèles au manuel : livres, magazines, CD, CD-ROM, vidéos, Internet… ;
  • utilisation du PEL ;
  • collaboration et échanges de compétences entre enseignants pour la préparation didactique et les procédures d’évaluation avec utilisation des divers supports proposés, notamment sur les sites Internet développés à cet effet ;
  • recours à l’aide proposée par les personnes ressources en langues ;
  • attention portée à la qualité de la transition entre les degrés successifs de la scolarité, afin de développer une meilleure cohérence dans la verticalité.

 

  • Promouvoir un apprentissage des langues permettant aux élèves de développer des compétences fonctionnelles : compréhension et expression écrites et orales, interaction.
  • Mettre à disposition des classes des moyens d’enseignement soutenant cette approche.
  • Adapter les plans d’étude en fonction de cette orientation en assurant une bonne cohérence des programmes entre les divers degrés de la scolarité.
  • Offrir aux enseignants des compléments de formation linguistique et didactique.